Au cours de ces activités, le Club Nautique d'Arès participe à la préservation de l'environnement à travers plusieurs actions :
Par l'embauche annuelle d'un Volontaire en Service Civique « sports nautiques et environnement » qui a pour mission, pendant8 mois, d'informer et de sensibiliser les pratiquants de la voile au respect de l'environnement en général et plus particulièrement sur le littoral (membres du club, scolaires et stagiaires).
Par la création d'un atelier sur l'environnement marin et littoral lors de la fête annuelle du club « La Cata + ». Plusieurs structures locales comme l'Office de Tourisme sont associés à ce projet.Par l'utilisation de gobelets réutilisables et un tri des déchets lors de « La Cata + ».
Par le développement d'un sens marin (observer le plan d'eau, comprendre les phénomènes météorologiques, etc.) et d'un comportement éco- responsable chez les pratiquants lors de l'activité (garder les déchets à bord, éviter de piétiner des herbiers, éviter de déranger l'avifaune et la faune aquatique),
Par l'utilisation d'une pompe à main lors des transferts d'essence,
Par l'utilisation raisonnée du carburant et de l'eau (rinçage des voiles, bateau, gilets),
Par un entretien des bateaux de sécurité respectueux de l'environnement.
Emilie DE BLAS Service civique au Club Nautique d'Arès 2014
  • Je vis enfouis dans le sable et les pêcheurs à pied m'attrapent avec du sel.
  • Je suis la nourriture principale des Huîtriers pie du Banc d'Arguin.
  • Je suis un petit crustacé qui se nourrie dans les laisses de mer.
  • Je suis une espèce fusiforme dépassant rarement les 5 cm.
  • Mes antennes sont aussi longues que mon corps.
  • Je supporte des températures allant de 0 à 30 ° C.
  • Pour échapper aux prédateurs, je mime la couleur du fond.
  • Derrière mon oeil se trouve un ocelle cerclé de bleu ou de rose.
  • Je vis dans le sable, dans une galerie en forme de U.
  • Mon pied puissant me permet de m'enfouir rapidement et de me tenir dans le sédiment.
  • J'affectionne les milieux arbustifs à proximité de l'eau douce ou saumâtre.
  • Je suis un limicole à pattes orange.
  • Mon bec est adapté à la capture des vers marins.
  • Je suis le plus petit canard d'eau douce d'Europe.
  • Je suis robuste et trapu au plumage plutôt rare pour un limicole.
  • Pour capturer mes proies, j'effectue des plongeons assez impressionnants.
  • D'origine marine, on peut m'observer dans les grandes villes à l'intérieur des terres.
  • On me confond souvent avec l'espèce précédente.
  • A marée haute descendante, je viens en groupe me nourrir d'insectes, de vers ou de mollusques.
  • On m'accuse souvent d'être à l'origine de la régression des herbiers de zostères.